Tatouages old school : un classique vintage devenu hyper moderne

Le tatouage old school remonte à la fin du 19ème siècle. C'est un des premiers styles apparu dans le tatouage comme une forme artistique nouvelle.

Il se caractérise au tout début par des lignes épaisses et la présence de 4 couleurs uniquement : jaune, vert, rouge et bleu. Ce sont les limites techniques de l'époque qui en font sa spécificité.

Au tout début des années 1900, des motifs emblématiques apparaissent : l'hirondelle, l'ancre, le crâne, la sirène...Oui vous l'avez compris ce sont surtout des motifs marins car les marins sont les premiers à se faire tatouer.

Quand on pense "old school", on pense forcément à Sailor Jerry Collins qui était à la fois marin dans l'US navy et aussi tatoueur. Il a rejoint la Marine vers 19 ans et a voyagé à travers le monde, exposé à l'art et inspiré par des images d'Asie du Sud-Est. Son influence est un mélange des attitudes d'un marin américain avec le mysticisme de l'Extrême-Orient. Il crée ses propres couleurs avec des pigments et améliorent le process de tatouages : aiguilles plus fines et surtout hygiène plus strict avec la stérilisation professionnelle.

À cette époque, le tatouage Old School est devenu un symbole de bravoure et de personnalité, car celui qui a été tatoué a raconté ses histoires et ses voyages des marins.

Après la Seconde Guerre mondiale, le style de tatouage est devenu plus populaire, principalement parce qu'il fait référence à l'image de la rébellion, y compris la montée du style musical Rockabilly, généralement représenté par un jeune délinquant rebelle, la plupart du temps tatoué.

Ces dernières années, le style de tatouage Old School a gagné en popularité, principalement parce que les tatoueurs se spécialisent dans ce style et apportent toujours des innovations et des conceptions différentes au style traditionnel. Il a aussi bien évolué : plus de couleurs et motifs plus fins.


Partager ce message



← Message plus ancien

Français