Les tatouages maori

Vous trouverez dans cet article tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les tatouages maori sans jamais oser le demander !

Les tatouages maori sont aussi couramment appelés tatouages polynésiens ou même tatouages tribaux.

Le tatouage Maori est issu de la tribu polynésienne Maori. C'est un tattoo tribal car il émane des tribus qui peuplent l'île de Nouvelle-Zélande.

Un peu d'histoire !

C’est vers la fin du 18ème siècle que le mot est rapporté en occident par James Cook au retour de ses voyages en Polynésie.

Les polynésiens de toutes cultures disent "tatau" et ce mot est repris en 1769 dans la langue anglaise puis en 1858 en français.

Le tatouage des tribus maori est loin d'être anondin.  Il est empreint d’une très forte symbolique. Se faire tatouer est le rite de passage des polynésiens dans la vie adulte. Chaque tattoo exprime un épisode de leur vie, une expression de leur rang social, de leur clan ou de leur personnalité.

Le tatouage est « le » signe extérieur de richesse et de pouvoir et ce sont surtout les chefs et les guerriers qui sont tatoués sur le corps entier ; la tête était épargnée sauf pour les prêtres.

On raconte qu' à la suite d'une histoire d'amour divine, le tatouage a été transmis aux humains et est arrivé ainsi sur terre.

Pour les femmes, le tatouage est une parure, un bijou, un critère de beauté et de séduction.

Technique de tatouage tribal originel

La technique originelle du tatouage polynésien est extrêmement douloureuse : on utilisait un peigne composé de dent de requins ou d’os sur lequel le tatoueur tapait afin d’insérer des pigments extraits de charbon de noix dilué, dans le derme. A cela s’ajoute un plus petit bâton, qui était utilisé comme une sorte de percussion : le tatoueur tenait d’une main le peigne et de l’autre il frappait le premier pour enfoncer les dents du peigne, imprégnées de teinture, dans la chair. La teinture utilisée était obtenue à partir de la noix de bancoule Tiairi. Ces instruments traditionnels sont interdits depuis 1986.

Cependant, la technique du dotwork, littéralement le travail du point, est la réplique contemporaine du mode d’encrage traditionnel maori.  C'est une technique très en vogue.

Les différents symboles maori

Le Tiki

Le tiki est une représentation humaine des demi dieux Polynésiens : une statue mi homme - mi dieu. Il symbolise la protection et la puissance et est utilisé comme porte bonheur.

La tortue

La tortue est très importante dans la culture Polynésienne et elle est considérée comme une divinité qui faciliterait le passage des âmes vers leur lieu de repos. Quant à la coquille de tortue, elle est le symbole de la longévité et de la fertilité.

La Croix Marquise

Symbole d’équilibre entre les éléments, la Croix marquise est l’un des symboles les plus utilisés, souvent dans un autre tatouage.

L’Océan

Destination finale au terme de leur vie l’océan est un tatouage très populaire dans les îles. Egalement car c'est l'océan qui apporte les ressources alimentaires.

Le requin

C'est le dieu de la sécurité, du pouvoir et de la férocité.

Le Lézard

Les lézards sont  les représentants de Dieu sur terre et ils protègent les hommes des esprits maléfiques et de la maladie.

La Raie Manta

La raie manta est un signe de liberté. Mais elle représente aussi la force tranquille, un animal qui cache sa grande puissance par de l'humilité et de la sagesse.

Le Dauphin

Le tatouage de dauphin représente aussi la liberté. Dans la "mythologie" polynésienne le dauphin a dirigé les Maoris vers la terre promise tout en les protégeant contre les attaques de requins.

Le Poisson

Pour les Polynésiens le poisson symbolise la prospérité, richesse, fertilité.


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →

Français